55 citoyens pour limoges

Stéphane Bobin. Le grand débat large.

Publié le Mis à jour le

Image

Défenseur de l’indépendance et du réalisme, le petit nouveau de la politique locale veut redonner une place aux citoyens dans le débat.

« Il y a toujours un moment où les nœuds arrivent au peigne ». C’est en évoquant l’emprise électorale de la majorité sortante sur la ville de Limoges que Stéphane Bobin cite ce « dicton familial ». Et de poursuivre qu’il n’est pas normal qu’après vingt ans de pouvoir ininterrompu, le maire de Limoges continue de se brosser allègrement la chevelure sans craindre de perdre son pouvoir. « J’ai rencontré quelqu’un un jour qui m’a dit qu’il avait connu deux maires à Limoges, alors qu’il est né en 1957. De toute évidence, il y a des questions à se poser sur le renouvellement de la classe politique » déclare-t-il. Lire la suite »